46 – Les beautés du sud

Du 15 au 21 juillet : 37433 => 38109 Km

Ce matin, nous avons mis le réveil à 7h 30. Pourquoi ? Parce que nous voulons arriver tôt sur le petit port de pêche de smögenbryggan pour profiter du marché aux poissons. Smögen est un village ultra touristique et très connu grâce ou à cause d’Instagram. La superficie n’étant pas bien grande, les places de parkings sont rares et par conséquent, très chères. Mais grâce à notre arrivée matinale, on arrive à caser nos 3 camions sur un petit parking gratuit. Malheureusement, notre réussite ne réjouit pas tout le monde. Une petite mamie n’a pas apprécié et nous l’a fait savoir. Malgré ses mises en garde et sans preuve d’interdiction, nous décidons de laisser les véhicules à cet endroit. Nous partons à la découverte de ce village aujourd’hui plongé dans un épais brouillard. On peut dire que son nom lui va comme gant (Smögen = brouillard en suédois). Pour le moment, il n’y a pas beaucoup de monde dans les rues. Les étales de poissons sont encore pleines et on en profite pour acheter un kilo de crevettes et un magnifique filet de saumon entier. On va se régaler ! Nous nous promenons ensuite sur le port entre les bateaux et les maisons en bois rouge. Ce village est vraiment canon ! Même les chiens adorent ! Enfin… je crois. Nous continuons par une balade sur des rochers, au bord de la mer, avant de retourner dans le centre. Le brouillard se dissipe et nous pouvons profiter d’une nouvelle vision sur les couleurs du village. C’est magnifique ! Nous retournons ensuite vers les véhicules. Bonne nouvelle, pas d’amendes sur les pare-brises. Ne poussons pas le bouchon trop loin, nous partons rapidement vers la prochaine étape. Après une halte dans une station-service pour faire des lessives et le plein d’eau, nous nous arrêtons dans un supermarché pour le repas de ce soir. Nous continuons avec notre joli convoi jusqu’à un grand parking capable de tous nous accueillir. On sort la table, les chaises et également la toile à cause du soleil qui cogne fort. On décide d’attendre ce soir pour faire la visite à la fraiche. A 18h, nous partons tous ensemble à la découverte de Fjällbacka. Oui, c’est encore un petit village dans un fjord mais ils sont tellement jolis qu’on ne s’en lasse pas. Et puis, chaque endroit est unique ! La ville parait beaucoup plus grande que les autres. Elle s’étale entre la falaise et la mer et semble s’enrouler sur elle-même avec un immense port. De plus, il y a un nombre incalculable de petites îles qui donnent une impression d’immensité à ce fjord. Le soleil illumine les maisons et nous offre des points de vues incroyables sur le village, l’église et le port. On s’arrête au bord d’une petite plage pour que les chiens se baignent accompagnés de Seb. Pour nous, l’eau est un peu fraiche. On profite juste du moment tous ensemble avant de continuer par une balade sur la falaise qui borde le village. Nous commençons par traverser une faille dans la roche. Au-dessus de nous, on peut observer d’immenses blocs de cailloux qui sont coincés au milieu. C’est spectaculaire ! Nous rejoignons le sommet par un long escalier en bois. D’ici, la vue sur le fjord est incroyable ! C’est indescriptible tellement la beauté de ces lieux nous submerge. Il est déjà 21h30, le soleil se couche dans 30 minutes. On décide de rester là-haut, avec Seb, pour profiter du spectacle. Malgré une petite brise un peu fraiche pour Aimie, on ne regrette pas d’avoir attendu. Les couleurs sont incroyables et le paysage se transforme au rythme du coucher du soleil. Ça été une expérience inoubliable ! Nous redescendons par une petite forêt pour rejoindre le restant du groupe sur notre spot. Nous arrivons à 23h. Il est peut-être l’heure de manger non ? C’est un peu tardivement qu’on se fait un réel festin à base de crevettes à la mayonnaise et de saumon à la plancha accompagné de ses petits légumes. Cette journée aura été parfaite du début jusqu’à la fin.

Avec le lever du soleil à 3h du matin, imaginez la température dans César à 9h. C’est un four ! On quitte Fjällbacka pour découvrir les pierres gravées de Tanum. Après 1h de route dans les petits chemins de campagne, on arrive sur le parking et on installe les véhicules à côté d’un van français. On est peu nombreux mais on se déplace en troupeau. Nous commençons par la découverte d’une reproduction d’un village à l’âge de bronze. Ça nous met rapidement dans l’ambiance. Il fait très chaud, mais grâce aux immenses sapins scandinaves, c’est tolérable. Après une balade dans la forêt, on arrive sur le site des fameuses pierres gravées. C’est superbe de voir des peintures de l’ancien temps aussi bien conservées. On y voit des dessins d’hommes, de femmes, de vaches, de drakkars, de guerres et d’autres représentations de la vie à l’âge de bronze. Il est 16h et c’est l’heure de ? Manger ! Je vous l’avais dit qu’on mange tard. Après un petit pique-nique à l’ombre, on dit au revoir à Seb et Christelle qui poursuivent leurs aventures dans d’autres directions. Avec Mélody, nous partons pour la ville de Trollhättan. Elle est située au sud du plus grand lac du pays : le lac Vanern. Pas mal de barrages hydrauliques ont été construits là-bas. Normalement, de magnifiques et gigantesques cascades se déversent par les retenues. Mais malheureusement pour nous, il n’y a pas assez d’eau pour ouvrir les vannes… Nous rejoignons ensuite notre spot pour la nuit. Mélody et Aimie sont parties profiter d’une longue douche chaude et gratuite à côté du parking pendant que je surveillais les chiens. C’est à ce moment-là qu’une biche à traversé le champ à côté de moi. Ni une, ni deux, Lucky se précipite derrière la bestiole. Heureusement qu’il devient très obéissant car si je ne l’arrêtais pas, la pauvre bête se serait retrouvée avec un Bulgare aux fesses. Quelle scène incroyable ! Par chance pour les filles, d’autres biches sont passées après et elles ont pu également les observer.

Malgré la proximité avec le centre-ville, la nuit a été calme. Lucky et Jango s’amusent ensemble une dernière fois car Mélody prend un chemin différent du nôtre. On a passé de super moments ensemble et il y a des chances que nos routes se croisent à nouveau. Nous retournons dans le centre de Trollhättan pour finir notre visite de la veille. On commence par découvrir la magnifique église de la ville. A notre arrivée, nous avons été accueillis par la prêtresse des lieux qui terminait un baptême. Sans déranger la cérémonie, nous avons pu admirer la décoration de cette église. Nous sommes ensuite retournés au barrage voir si par hasard, ils avaient ouvert les vannes depuis hier. Mais non… Après tout, c’est l’été, il y a moins d’eau. Ce n’est pas grave, on est partis pour 2h de route le long du plus grand lac du pays pour rejoindre notre spot. On trouve une petite place sympa pour passer la fin de la journée, travailler sur les articles et faire quelques réparations dans César. Lucky est content, il a un grand jardin pour s’amuser.

Dimanche 18 juillet, c’est l’anniversaire de ma maman ! Happy birthday ! Grattis på födelsedagen mamma ! Et pour fêter ça, journée repos. On continue les articles et la programmation de la suite de nos aventures. Nous profitons de ce moment pour retirer la moquette dans César. Depuis que nous avons Lucky, nous n’arrivons plus à la garder propre. On se fait une raison, si on ne veut pas  passer nos journées au ménage, il faut l’enlever. Nous avons fini cette journée avec un apéro au pied du lac et barbecue. La belle vie à la suédoise non ?

Après un petit déjeuner de pancakes, nous partons pour la ville de Västerås. Pendant deux heures, nous avons roulé sous un beau soleil et au milieu des immenses forêts de sapins. C’était du bonheur à chaque kilomètre. Avant de commencer la visite de la ville, nous partons découvrir le musée en plein air de Vallby friluftsmuseum. Ça ressemble beaucoup à Den Gamle By au Danemark. C’est la reconstitution d’un petit village qui représente la vie de l’époque et les métiers traditionnels en Suède. A chaque maison son univers, c’était génial ! Lucky a fait la connaissance des chèvres, des poules et des moutons. Après cette jolie visite, nous rejoignons le centre-ville en 25 minutes à pied. Les petites ruelles sont sympas mais on en fait vite le tour. Ce n’est pas exceptionnel. Je retourne chercher César pendant qu’Aimie et Lucky m’attendent dans le centre. A mon arrivée, elle me dit que les belles ruelles sont plus loin et que nous les avons loupées. Finalement, elle avait raison, ça valait le coup. De jolies maisons rouges bordent un petit cours d’eau, lui-même enjambé par de ravissants ponts fleuris. A la manière suédoise, ça ressemblait un peu à un petit Bruges. Nous reprenons ensuite la route pour rejoindre un spot pour la nuit sur une île à côté de Västerås. Mais tiens, qui va là ?! Sans même se concerter, on retrouve Mélody et Jango sur le parking. Vous ne pouvez même pas imaginer la joie que les chiens ont eu quand ils se sont retrouvés. Lucky a même sauté par la fenêtre. Ya pas de doutes, ces deux-là s’adorent ! 

On se lève sous les arbres, à l’ombre il fait moins chaud. Nous quittons notre spot et Melody en fin de matinée pour Ce matin, réveil tranquille à l’ombre des arbres. Nous quittons notre spot et Mélody en fin de matinée pour une journée courses et shopping. Après 2 virages, nous avons l’agréable surprise de voir 4 cerfs qui traversaient la route. Incroyable ! C’est la bonne surprise du matin. On commence par remplir le frigo de César avant de nous remplir l’estomac au MacDo. Nous partons ensuite dans un magasin de bricolage pour trouver un nouveau revêtement de sol pour César. Mais rien ne nous a plu… Oui, on est exigeants pour notre maison roulante ! Ce n’est pas grave, on continue dans un magasin de sport pour trouver le cadeau d’anniversaire d’Aimie. Rien ! Puis un magasin d’électronique et un autre magasin de sport. Rien ! On ne perd pas espoir et on continue  dans un autre magasin de bricolage et toujours rien ! Ça tape sur le système ! Nous allons ensuite dans un magasin de campings-card où enfin, nous trouvons des pièces pour réparer César. Hallelujah ! On est sur une bonne lancée, c’est parti pour un magasin de bricolage puis un magasin d’électronique. Devinez ? Rien ! Grrrr, que c’est énervant ! On n’est vraiment pas productifs. Avant de quitter Västerås, nous partons pour la visite de la journée à Anundshög. C’est un immense tumulus viking avec des dolmens et des dessins traditionnels. On promène avec Lucky au milieu des vestiges du passé. Il commence à se faire tard. Nous rejoignons Mélody et Jango sur un spot dans le parc national de Tyresta.

On se lève tôt ce matin. Enfin tôt… Le soleil est déjà levé depuis 4h donc tout est relatif. On prend des forces car aujourd’hui, une grande randonnée nous attend. A 9h30, on enfile nos chaussures et c’est parti pour 20 kilomètres dans le parc national de Tyresta. On est passés par tous les décors : grande forêt de sapins, forêt de bouleaux (l’arbre), grands lacs, ancienne forêt brûlée… C’était incroyable ! Les chiens se sont éclatés a grimper sur des rochers, courir dans la forêt et se baigner dans les lacs. On a même pu voir des barrages de castors et un nid d’aigles avec des bébés. On en a profité pour faire un bon pique-nique au bord d’un des lacs. C’était génial, mais après 20 kilomètres, on avait hâte de rentrer et les toutous en avaient plein les coussinets. Ce soir, ce sera apéro dînatoire sur le parking et au dodo ! On est trop fatigués pour faire quoi que ce soit d’autre…

Itinéraire: https://loupsaventures.files.wordpress.com/2021/08/46.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s