11 – Les Highlands

Du 24 au 30 octobre : 7995 => 8849 Km

Ce matin, réveil sous la pluie dans la ville d’Oban. Le temps d’un bon petit déjeuner bien franchouillard, avec croissants et pains au chocolat, que la météo tourne en notre faveur. C’est l’occasion d’aller découvrir le petit port de la ville et de faire les boutiques. C’est ici que Mimie a enfin trouvé sa nouvelle paire de chaussures de randonnées (les anciennes étaient jetées depuis la première semaine en Angleterre.). Puis, nous partons pour une journée à rouler au cœur des Highlands. Notre route nous a fait passer par Fall of Lora. C’est ici que l’océan rencontre le Loch Etive. Ce phénomène provoque des remous et des tourbillons (mais c’est peu flagrant pour tout vos dire.). Nous continuons pour arriver sur les bords du Loch Awe (ou le k-way en humour de beauf).(les anciennes étaient jetées depuis la première semaine en Angleterre.) Ce n’est que le début de la journée et déjà les Highlands nous offrent des paysages sublimes. On poursuit vers le nord, au milieu des lacs et des forêts. Nous avons fait une halte pour manger avec une vue sur le Glen Orchy et le Loch Tula. C’était un magnifique point de vue sous un beau soleil. C’est à partir d’ici que commence la plus belle vallée de Grande-Bretagne : le Glen Coe. La route débute au milieu des tourbières et des petits lacs avant de s’enfoncer petit à petit au milieu des montagnes. Les paysages sont justes majestueux. Cette vallée est indescriptible. Nous avons laissé César sur le parking des Three Sisters et nous sommes partis en randonnée au cœur du Glen Coe, dans la lost valley. Le chemin était sinueux, étroit et glissant. Il passait entre deux montagnes. La vallée était si mince que, parfois, les deux parfois étaient à seulement quelques mètres l’une de l’autre. Heureusement qu’on était bien chaussé ! Autour de nous, la végétation était très dense. C’est à partir d’ici que commence la plus belle vallée de Grande-Bretagne : les parois étaient gorgées d’eau et il y avait de la mousse partout ! C’était un paysage hors du commun. Malheureusement, le jour décline très vite dans ces montagnes et la pluie commençait à tomber. Le chemin devenait trop dangereux, nous avons préféré faire demi-tour pour rejoindre César. Nous quittons le Glen Coe, des étoiles plein les yeux, pour rejoindre Fort Williams. C’est au milieu des arbres, au pied de la plus haute montagne du Royaume-Uni, que nous avons passé la nuit.

Il y a eu quelques averses cette nuit. Et pluie + froid = première neige ! Tous les monts alentour ont été recouverts d’un léger manteau blanc. C’était magnifique ! Mais on ne s’attarde pas sur ce beau paysage, car on a un train à prendre ! Et pas n’importe quel train ! Le Jacobite Train relie Fort Williams à Mallaig et passe sur le Glenfinnan Viaduc. Dit comme ça, on pourrait penser à un simple train qui passe sur un pont, mais non ! C’est l’authentique Poudlard Express qui passe sur le viaduc comme on peut le voir dans de nombreuses scènes d’Harry Potter. C’était tout simplement magnifique ! On était plongé dans l’histoire du célèbre magicien comme jamais. Voir ce train à vapeur traverser ce viaduc de pierre, nous a laissés sans voix. Le conducteur, qui a joué le jeu, a tiré sur le siffler et a fait faire beaucoup de fumer. Les passagers nous faisaient coucou comme si les élèves nous disaient au revoir en partant à l’école. Un grand moment dans notre aventure (surtout pour Aimie). C’est une grande fan d’Harry Potter qui regarde les films inlassablement depuis des années. Une fois que j’ai pu la faire redescendre de son nuage, nous sommes partis manger sur un des flancs du Ben Navis. Mais on ne s’attarde pas sur ce beau paysage, car on a un train à prendre ! Malheureusement, le sommet est sous la neige, la météo est menaçante et la randonnée prévoit des passages dangereux. Nous préférons ne pas prendre de risque et rester sur le bas de la montagne à la contempler. Ce n’est pas grave. Changement de programme, nous reprenons la route pour découvrir Eilean Na Moine. C’est une tourbière au bord du Loch Eilt où des arbres ont pu pousser. Ça donne un superbe paysage surprenant et un lieu emblématique d’Harry Potter. C’est ici que serait enterré Albus Dumbeldore, directeur de Poudlard. Décidément, la journée est sur le thème de la magie ! Après quelques recueillements, nous profitons de ce que le soleil soit avec nous pour rejoindre plus tôt que d’habitude notre spot de la nuit. C’est au bord d’une rivière que nous nous installons. On en profite pour réparer au calme les rayures qu’à subit César en Irlande et apporter quelques améliorations à son isolation.

Réveil au milieu des monts enneigés du Glenfinnan, c’était splendide ! Nous prenons un bon petit déjeuner et nous partons pour l’île la plus célèbre d’Écosse : l’île de Skye. On passe par une magnifique route au milieu des lacs, des forêts et des montagnes. Nous faisons une halte aux eilean donan castle avant d’arriver sur l’île. C’est un château de Moyen Âge posé sur son rocher au milieu du Loch Duich. Il est vraiment magnifique et particulièrement photogénique. Après quelques photos, nous reprenons la route pour arriver au Skye Bridge. Ce grand pont très impressionnant, permet de relier l’île au pays. Dès les premiers kilomètres, les paysages sauvages de Skye se dévoilent. Nous prenons un bon petit déjeuner et nous partons pour l’île la plus célèbre d’Écosse : On s’arrêtait toutes les cinq minutes pour profiter du paysage et prendre des photos. On avait la sensation d’être sur une autre planète. Les paysages sont tout simplement saisissants ! Pour finir, nous arrivons sur la plus grande ville de l’île : Portree. C’est un petit village de pêcheurs aux maisons colorées. La ballade sur le port, sous ce magnifique coucher de soleil, conclut magnifiquement cette journée. Nous rejoignons César au bord de l’océan pour passer la nuit. La soirée fut mouvementée ! En effet, de grosses averses sont tombées et nous avons littéralement pris l’eau à l’intérieur de César ! Une des pires peurs du camping cariste était en train de nous arriver : une fuite d’eau sur le toit. Le placard de l’entrée était gorgé d’eau. La soirée fut mouvementée ! On n’a mis une grande casserole et quelques torchons pour passer la nuit.

Dimanche 27 octobre. C’est, une journée, très très spécial pour nous aujourd’hui. Cela fait 3 ans que nous sommes ensemble et amoureux. Nous commençons par un petit déjeuner avec des crêpes et des petits cadeaux. Dehors, il fait un temps magnifique. La pluie de la veille a fait place à un magnifique soleil. Quoique ce n’était pas dans le programme de la journée, on prend le temps d’aller réparer la fuite sur le toit. Le joint du câble du panneau solaire qui rentre dans l’habitacle était complètement décollé. Rien d’étonnant qu’on prenne l’eau ; le jour est énorme ! On retrousse nos manches et on passe une heure à nettoyer, poncer et reboucher bien hermétiquement ce trou. On croise les doigts pour que ça tienne. Après s’être occupé de César, il est temps de s’occuper de notre journée anniversaire. Nous partons faire quelques courses pour nous cuisiner un bon repas en tête-à-tête pour le soir. On en a profité pour acheter une citrouille d’halloween (c’est une tradition, on la fait chaque année.). Avant de repartir pour l’aventure, on se mange quelques sushis (ni fait, ni à faire malheureusement) comme on le fait également chaque année. Nous partons faire quelques courses pour nous cuisiner un bon repas en tête-à-tête pour le soir. Nous quittons Portree pour rejoindre Old Man of Storr. De là, une randonnée dans les montagnes de Skye monte jusqu’à de magnifiques falaises érodées par les éléments. Devant nous, s’élèvent d’immenses pics de roche, au bord des falaises, qui dominent la vallée. Entre deux averses, la vue était splendide. Ce paysage très caractéristique de Skye nous a enchantés ! On n’a pas même croisé des lapins en liberté pour le plus grand bonheur de Thomas. Après cette immersion dans les paysages sauvages de Skye, nous partons trouver un superbe spot pour passer la soirée et la nuit. C’est au bord des falaises, avec vue sur l’océan, que nous posons notre maison. Ce soir, on ne travaille pas, on profite ! On n’avait même pas envie d’un resto, mais juste d’une soirée tranquille en amoureux, au milieu de Skye. Mais on s’est préparé un bon repas de fête et tirent nos meilleures provisions de France : pâté de campagne, crevettes cocktails, tagliatelles fraîches, confit de canard d’Auvergne, côte du Rhône, plateaux de fromages, moelleux caramel au beurre salé et tout ça aux chandelles. C’était une belle soirée pour nos trois ans de bonheur.

Après une belle nuit le ventre bien plein, nous nous réveillons au bord du Kilt Rock. C’est une cascade créée par le Loch Mealt qui vient jusqu’aux falaises et se jette dans l’océan à plus de 100 mètres de haut. Impressionnant ! Un paysage unique sur l’île de Skye. Puis, nous empruntons la route panoramique qui fait le tour de l’île. Chaque point de vue est superbe ! De Staffin jusqu’à Uig, la route était magnifique et sous un beau soleil en bonus. Entre les moutons et les falaises, on était stupéfait de la vue. Skye a vraiment quelque chose d’unique. Nous arrivons sur le port de la petite ville d’Uig pour faire le plein … De bières à la seule brasserie de l’île. Moi aussi, j’ai besoin de carburant ! Nous avons un temps magnifique aujourd’hui. C’est une bonne occasion de prendre les vélos et de partir à la découverte de la fairy Glen. Cette vallée a été notre coup de cœur sur l’île de Skye. Nous étions au beau milieu d’une minuscule vallée où chaque colline et montagne paraissent immenses, mais ne dépasse pas les 10 mètres. Il y avait aussi des minies cascades, minis dolmens… Un vrai paysage féerique digne d’un conte. On avait l’impression d’être réduit à la taille de fée et qu’à chaque moment, on pourrait en voir une. C’était un moment magique, qui s’est achevé par un magnifique arc-en-ciel (lui aussi petit, car on pouvait l’atteindre d’un bout à l’autre.). Cet endroit avait vraiment quelque chose de magique (en tout cas, c’est ce qu’assure Aimie depuis.) ! Il n’est que 16 h, mais la nuit commence à tomber, nous rejoignons César et reprenons la route. Un dernier plein de gasoil et de GPL et nous quittons l’île de Skye pour rejoindre Dornie. C’est là que nous avons passé la nuit, avec une magnifique vue sur un château.

Réveil avec 0°c dehors mais avec un magnifique ciel bleu sans AUCUN nuage. Le bon moment pour ? Faire sécher les lessives évidemment et en faire de nouvelles ! Puis nous prenons la route direction le Glen Torridon. Nous avons une heure de route pour y arriver, mais, à chaque virage, les Highlands nous en mettent plein la vue. Ces paysages, si sauvages, nous mettent une claque à chaque point de vue. Malgré le sommet de montagnes enneigées qui nous rappelle que dehors, il fait frais, le soleil illumine les magnifiques vallées des Highlands de Shieldaig à Kinlochewe. Après une halte pour manger au bord d’une petite cascade, nous reprenons la route au milieu des lochs et des glens pour rejoindre notre prochaine halte. C’est sur les bords du Loch Beauly Firth à côté d’Inverness que nous nous arrêtons. Ce spot est tout simplement splendide ! Un lac aux mille couleurs, un coucher de soleil magnifique et une balançoire pendue à un arbre pour profiter de ce panorama. Décidément, cette journée était parfaite !

Réveil au calme au bord de notre lac. La sérénité de ce spot est magique. Mais l’envie d’aventure nous pousse à partir de cet endroit. Malheureusement, notre César a eu du mal à le quitter. En effet, une légère côte abrupte et boueuse, nous a quelque peu embêté à repartir. Mais il nous en faut plus pour nous arrêter ! Après avoir sorti les armes lourdes, c’est-à-dire : les plaques de dès enlisement et quelques cailloux trouvaient par-ci par-là César arrivé à dégager ces roues de la boue. Les chaussures toutes sales, nous prenons la route pour Chanonry Point. Cette péninsule, au nord d’Inverness, offre une superbe vue sur l’océan, Fort George et l’estuaire. Et surtout, c’est ici que vivent une colonie de dauphins et d’otaries qui viennent attraper du poisson quand la marée monte. Malheureusement, seules quelques otaries nous ont fait l’honneur de leur présence. Mais la vue était splendide et le bain de soleil nous a fait du bien. Puis, nous continuons vers Rosemarkie, pour une petite balade en forêt, aux couleurs de l’automne. Sur un petit chemin couvert de feuilles marron, rouge, orange et jaune, le long d’un paisible cours d’eau, nous arrivons au pied de la fairy falls (= cascade féerique). C’est un petit coin de nature où vivraient des fées.On n’en a pas vu, mais la promenade était magnifique ! Puis, la route nous emmène jusqu’au lac le plus célèbre du monde. Ce lac ou vit depuis des siècles un monstre : le Loch Ness ! On commence la découverte des lieux par … Un restaurant ! Eh oui, la chasse au monstre demande de l’énergie. On y a passé un super moment au bord du lac à déguster des bons plats écossais : de la panse de brebis farcies et des langoustines frites. Miam-miam ! S’en est suivi un bon plateau de fromages d’Écosse, un fondant caramel chocolat divin et un café. Le ventre plein, nous reprenons la route, pour une cascade à côté du lac. La Foyers Waterfall est une magnifique cascade au milieu d’une grande forêt de sapins. C’était splendide ! Nous continuons notre route autour du lac, vers fort Augustus, pour pouvoir prendre le bateau et chasser le monstre. Mais la nuit arrive de plus en plus tôt. Nous nous arrêtons sur un magnifique spot pour la nuit, au bord du Loch Tarff.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s