4 – From England to Wales

Du 5 au 11 septembre : 3008 => 3694 Km

Après une nuit très venteuse et froide, nous prenons la route pour Big Pit à Blaenavon. Nous arrivons dans un musé à ciel ouvert d’une mine de charbon du XIXe siècle. Grâce à un parcours thématique très réaliste, nous sommes plongés deux siècles en arrière dans la vie de labeur des miniers. Après 1 h 30 de visite, quoi de mieux qu’un petit tour dans une brasserie à 500 m de Big Pit. Pour 3.5 £, nous avons pu découvrir la microbrasserie, déguster leur Bitter du moment et repartir avec l’intégralité des bières qu’ils proposent. Nous faisons un arrêt par l’Ironworks, plus grosse sidérurgie du XIXe siècle du Pays de Galles, puis nous prenons la route pour le Brecon Beacons National Park. Nous installons le camping car pour la nuit, puis nous partons pour une randonnée de 3 h au milieu des mûriers, des fougères et des grands chênes à la recherche des cascades. Quel magnifique spectacle que ces torrents d’eau qui se jettent dans le vide. Clun-Gwyn, Isaf Clun-Gwyn, Y. Pannwr et Yr Eira sont les noms des quatre grandes cascades de la ballade (bon courage pour la prononciation). Le clou de notre randonnée, c’était Yr Eira, la plus grande et la plus majestueuse des quatre. Si grande que nous avons pu passer derrière les chutes d’eau. Un moment magique !

Nous nous sommes réveillé sous une pluie battante, de quoi bien laver notre cher César. En attendant que la pluie se calme, nous faisons un brin de ménage à l’intérieur et travaillons un peu sur nos publications. Le mauvais temps persiste ! Tant pis, il faut reprendre la route malgré les trombes d’eau. Nous arrivons pour l’heure de l’apéro, à la plus importante distillerie galloise du pays : Penderyn. Pas de visite possible à notre passage, c’est pas grave nous repartons quand même avec des mignonnettes de whisky, crème de whisky et Gin de leurs collections. Nous prenons la route pour Caerphilly et son immense château. La chance tourne, le soleil finit par se montrer pour illuminer les immenses murailles et les douves. La visite est géniale ! Nous voyons des trébuchets, des dragons et des chevaliers en armure et même un tour dans le labyrinthe du jardin. En début de soirée, nous arrivons dans la capitale et nous nous installons pour la nuit proche de Cardiff Bay.

Premier réveil sous les nuages à Caerdydd (Cardiff en gallois). Un café et une tartine du bon pain de Mimie et nous partons pour The Mermaid Quay. Petite promenade sur les docks de Cardiff pour voir The Pierhead (ancienne Assemblée nationale) et la place Roald Dahl (célèbre écrivain gallois connu pour avoir écrit les Gremlins et Charlie et la chocolaterie). Nous remontons ensuite, pour le centre-ville historique. Après avoir déambulé dans les arcades royales et mangé un morceau au Cardiff Market, nous arrivons au château pour la célébration des 300 ans de l’armée galloise. En plus d’avoir pu visiter l’ensemble du Caerdydd Castle, nous avons assisté à des défilés de soldats en tenue de différentes époques et à des tirs aux fusils et aux canons. Un grand moment plongé dans l’histoire de Cardiff. Puis nous avons continué la visite de la capitale avec une promenade dans le Bute Park (immense parc du château), au national Museum et dans toutes les rues piétonnes très animées ce samedi soir. Nous faisons une halte dans l’un des nombreux Pub que compte cette ville, au Beelzebub’s Pub, pour découvrir la Crafty Devil Brewing, une microbrasserie de Cardiff. Le soleil s’efface à l’horizon et nos jambes fatiguées de notre journée dans la capitale, il est temps de prendre le bus 304 pour rentrer dans notre maison à quatre roues. Malheureusement notre chauffeur, avec un fort accent gallois, saute quelques arrêts de bus, dont le nôtre. Pensant bien faire, ils nous déposent à l’arrêt de l’hôpital en nous disant que le prochain bus est dans 10 min … Plutôt 1h40 après oui ! Bon bah nous voilà en colère, rentrer à pieds rejoindre notre César en pleine nuit bien fraiche, avec Mimie qui râle et qui râle. Un moment épique ! Mais grâce à un pas bien soutenu, nous y arrivons en 20 min. Après un bon repas chaud, nous allons nous coucher rapidement.

Dimanche 8 septembre, réveil frais dans la capitale galloise (11°C). Le temps d’un petit déjeuner aux welsh cakes (gâteau gallois), nous prenons la route pour Three Cliff Bay dans la péninsule de Gower. Nous marchons une demi heure pour atteindrez les superbes plages de Tor Bay et de Pobbles bay au milieu des falaises, des plaines et du sable fin. Un bon moment de détente sous le soleil, les pieds dans l’eau (froide) et nous repartons, avant la marée haute, pour les ruines du château de Pennard en haut d’une des falaises. La montée est rude ! Nous préparons ensuite une bonne salade composée avant de prendre la route direction Rhossili bay. Nous marchons à flanc de falaise jusqu’à la pointe de Worms Head où le vent et les mouettes jouent ensemble au-dessus de nos têtes. Nous retournons ensuite au camping car prendre un Tea Time sous ce beau soleil, les pieds dans l’herbe. Un vrai moment So British ! La fin de journée approche, avec César, nous partons direction Tenby avec une halte à Llansteffan pour faire le plein d’eau de notre gros nounours

Nous devions dormir à Tenby, mais la nuit tombé et la fatigue nous ont fait rester à Llansteffan devant une sublime plage. Nous avons passé la nuit et une grosse partit de la journée du lundi 9 septembre sous une grosse pluie. Il en faudra plus pour décourager les loups qui ont soif d’aventures. Nous partons à la découverte du village côtier de Tenby, avec ces Pub qui servent la pinte de bière à 2.9 £. Autant vous dire que je suis tombé amoureux de ce village. Après une promenade sur l’immense plage, au pied du Tenby Castle qui pose, majestueusement, sur son rocher, nous avons promené de boutiques en boutiques dans les ruelles du centre. C’est là bas que nous avons enfin trouvé mes chaussures de randonnée, qui, je l’espère, préserveront mes tendons. Et quoi de mieux qu’une bonne rando dans le Pembrokshire pour essayer tout ça. Nous prenons la route de Bosherston pour entamer notre ballade sur les bords des falaises. Malheureusement, les routes d’accès aux randonnées étaient fermées, car elles traversent une zone militaire en plein test de tir… Qu’a cela ne tienne, nous ferons le tour de la zone, mais la pluie était si forte que nous avons dû faire demi-tour et attendre que les routes rouvrent pour découvrir la chapelle St Govan. C’est une toute petite chapelle coincée entre deux falaises avec vue sur la mer. Splendide ! Puis, nous traversons la zone militaire (après les tests de tires évidemment) pour Stack Rock. Un ensemble de deux impressionnantes formations de granit au milieu de la mer, Elegug Stack et Green Bridge. Une superbe fin de journée avant de rejoindre Dale pour une nuit au bord de l’eau.

Mardi 10 septembre, réveil à 17°C sous un magnifique soleil et vue sur la baie de Dale. C’est Mimie qui est contente, on peut enfin faire sécher la lessive ! Le temps de nous préparer, nous prenons la direction de Marloes pour descendre sur une immense plage. Arrivé à 10 h (GMT+0) et à marrée basse, nous assistons à un magnifique spectacle. Une immense étendue de sable fin et lisse où d’immenses roches pointues sortent du sol. Une belle balade en tee-shirt sur la plage ! Nous commençons notre route pour le nord du Pays de Galles. Première halte à St David’s pour manger et visiter la cathédrale ainsi que le Bishop Palace. Deux merveilles du VIe siècle ! Seconde halte au Pentre Ifan Burial Chamber. Ce site mégalithique érigé 3 500 ans avant J-C, posé dans un pré au milieu de nulle part, nous offre un véritable voyage dans le temps. Il nous impressionne également par cette immense dalle posée à la verticale et tenue seulement sur l’arête par d’autres dalles. Nous continuons ensuite notre route vers Aberystwyth … dommage que les noms propres soient interdits au scrabble ! Nous en profitons pour faire quelques courses au Tesco de la ville et direction notre spot pour passer la nuit. Nous trouvons un joli coin au milieu de la forêt, un endroit propice pour faire des hamburgers maison. Hummmm !

Nous nous réveillons dans cette forêt, sous un épais brouillard et une pluie battante qui n’a pas cessé de toute la nuit. Nous devions, ce matin-là, faire une randonnée à vélo dans la forêt et autour du lac de Llyn Pandam. Mais la météo n’étant pas avec nous, nous avons dû modifier nos plans et décaler notre rando à l’après-midi. Nous avons eu la matinée, au chaud dans César, pour préparer la suite de nos aventures à travers l’Europe. L’averse s’est arrêtée vers 12 h 30. Il est temps d’enfiler nos tenues de cycliste et de chevaucher nos montures. Au cœur de la nature galloise, nous roulons entre montagnes, forêts, ruisseaux, champignons (plus gros et beaux les uns que les autres) et superbes rapaces. Malgré un détour de 45 min (c’est un peu de ma faute.), nous avons pédalé pendant 4 h et parcouru 16 km dans des chemins très étroits à flanc de falaise. Cependant nous en avons pris plein les yeux. Nous sommes arrivés à 18 h (GMT+0), recouverts de boue de la tête aux pieds, essoufflés, mais remplis de joie et de fierté. Après un bon nettoyage des vélos, nous reprenons la route pour passer la nuit au pied du mont Snowdon, plus haut sommet du Pays de Galles, mais ceci est une prochaine histoire….

3 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s