3 – Immersion en pleine nature

Du 29 août au 4 septembre : 2141 => 3008 Km

C’est une nouvelle semaine qui commence pour nous, chez les grands Bretons. Jeudi 29 août, 11 h (GMT+0), nous prenons les petites routes anglaises en direction des petits ports de pêche de Looe et Polperro. Après avoir tourné dans les ruelles étroites des deux villages, nous trouvons enfin un parking à la hauteur de notre César. Nous enfilons nos chaussures de rando, on charge le sac et nous partons. À peine 50 m fait qu’Aimie perd la semelle de sa chaussure droite, puis l’autre. La voilà pieds nus dans les rues de Looe, évidemment un gros fou rire s’ensuit. Une autre paire de chaussures au pied et nous voilà à longer le port, de Looe où les bateaux attendaient patiemment la montée de la marée posés sur leurs coques. Après quelques kilomètres sur les chemins du bord de mer, ce sont mes chaussures qui me font des misères aux pieds. Les paysages des cornouailles, les falaises majestueuses et les plages vierges de touriste sont splendides. Un moment de paradis, mais difficile pour moi d’avancer avec ces chaussures ! Obligé de finir le dernier kilomètre de randonnée pieds nus ! Les personnes croisées nous ont pris pour des fous ! Puis, on arrive sur Polperro, deuxième claque de notre aventure ! Un magnifique petit port de pêche suspendu dans le temps. Des ruelles étroites au milieu de petites maisons blanches. Un si magnifique petit coin de paradis qu’Aimie n’a pas pu s’empêcher de revenir en fin de soirée avant de partir pour notre prochaine destination. Un vrai coup de cœur pour elle !

Nous repartons direction, Saint Austell et passons la nuit, gratuitement, sur la pelouse du parking d’un hôtel-restaurant, la Britannia. Nous avons pu recharger notre César au maximum. Le 30 août 2019 à 8 h (GMT+0), nous nous réveillons doucement et allons prendre notre premier  » English breakfast  » chez nos hôtes d’un soir. Un bon petit déjeuner bien copieux pour partir visiter (pour mon plus grand plaisir) la brasserie de St Austell. Nous avons garé notre César dans un parking bien en pente, mon Dieu la peur qu’il se renverse ! Et c’est parti pour une visite d’1 h dans la brasserie. Un bon moment au milieu des futs de fermentation et de brassage. On a appris l’histoire et les méthodes de la brasserie des Cornouailles et put déguster des brassins limités. J’étais heureux ! Nous chargeons César de quelques bouteilles (évidemment) et prenons des petites routes, toutes petites, pour arriver dans le plus petit port de pêche d’Angleterre. Aimie nous a encore prouvé son talent de pilotage pour nous conduire jusqu’à Portloe. Un tour du port et du village en 10 min et nous repartons pour la pointe du pays, The Lizard point. Encore des routes étroites… Puis nous arrivons sur la pointe anglaise où mouettes et lapins se promènent librement. Un magnifique panorama entre la manche et l’océan Atlantique. Nous continuons ensuite notre route vers Kynance Cove. Une magnifique petite plage posée au milieu des falaises, un endroit de rêve pour un petit verre de rosé en amoureux.   

Après notre apéro  » frenchie « , il nous fallait trouver un petit coin pour passer la nuit. Nous voilà, au crépuscule, sur les routes pour notre premier spot… Parking interdit pour le camping, c’est n’est pas grave, il y en a un autre à 15 min de route… Complet. Avec le sourire, nous continuons sur un parking un peu plus loin, complet aussi. La fatigue commence à s’installer, mais il en faut plus pour arrêter les loups. Nous continuons notre chemin, dans des rues encore plus étroites où Aimie m’a encore une fois prouvé qu’elle pilote comme un chef. Nous arrivons sur notre quatrième spot, devinez. Oui, oui, Complet. Ce n’est pas grave, on en rigole, mais le prochain sera le bon. Nous finissons par trouver un petit spot au bord de mer ou nous avons pu nous arrêter, 22 h (GMT+0), enfin ! Samedi 31 août, 8 h (GMT+0), nous nous réveillons sous une grosse pluie British qui nous a bien lavé notre César. Le temps pour nous de prendre un bon café et direction : les pierres levées des Cornouailles. Parmi les nombreux sites présents, nous en avons choisi deux hors du commun. Lanyon Quoit & Mên-An-Tol sont des magnifiques dolmens posés au milieu de nul part. Ces grosses pierres sculptées et posées dans ces champs sont justes impressionnantes ! Le temps de quelques photos et nous repartons pour finir cette journée en beauté à Tintagel ! Nous sommes allés au pied du château, où, selon la légende, vivait Gorlois, Ygraine et Uhter Pendragon, qui sont respectivement le beau-père, la mère et le père du légendaire roi Arthur. Un frisson historique pour moi entre le château et les grottes de Merlin. Et quoi de mieux que de pouvoir passer la nuit sur le site.

Dimanche 1er septembre 8 h 50 (GMT+0), après une nuit sous une pluie battante, le réveil se fait finalement sous le beau soleil de Tintagel. Depuis qu’on est passé hier soir devant une boulangerie une envie ne nous lâche pas : un pain au chocolat ! Après un café, on va s’en chercher un chacun. Hummm y a pas à dire les viennoiseries, c’est la vie ! On le mange en déambulant dans les ruelles du village et nous faisons le tour des boutiques à touristes. Nous profitons ensuite de la marée basse pour descendre à la grotte de Merlin. Magnifique moment, mais il est temps de quitter les Cornouailles pour se rendre dans le Devon faire une petite randonnée dans la Valley of Rocks. Une magnifique ballade à flanc de falaise et vue sur le Pays de Galles. Après 2 h de promenade et un petit arrêt dans le village de Lynton, nous retrouvons notre César pour nous rapprocher de notre prochaine destination. Après mille et un virage et des descentes a plus de 25 % (notre César a souffert et notre pilote Mimie a transpiré.), nous trouvons un superbe spot pour passer la nuit sur une colline avec vue sur le Pays de Galles et en prime des chevaux sauvages en comité d’accueil. Quoi de mieux pour passer la nuit ?

Lundi 2 septembre 2019, jours de rentrée scolaire en France et grasse matinée pour nous. Petit réveil à 9 h (GMT+0), toujours sur notre colline à contempler la mer et le Pays de Galles. Les vaches sont venues ruminer à côté de César pendant que nous prenions notre café. Sous un petit soleil timide, nous prenons la route pour Dunster Castel. C’est un magnifique château du XIe siècle qui a traversé les âges du moyen-âge jusqu’à nos jours. Chaque pièce a gardé ses charmes de l’époque. Nous avons eu la possibilité d’essayer des vêtements de tous les âges : une cagoule en côte de maille pour moi et une belle coiffe de princesse pour Aimie. S’ensuit une belle promenade dans leur luxuriant jardin. Nous terminons par la visite du moulin du château où de la farine est encore faite aux méthodes de l’époque. Nous achetons 1.5 kg de farine pour faire du bon pain maison dans César. Après le château, nous partons faire une balade dans la ville de Dunster. Nous en profitons pour goûter leur célèbre Fudge aux différents parfums alléchant. Un régal ! Pour finir cette journée, nous partons à la découverte de la ville de Wells. Nous en profitons pour visiter leur magnifique cathédrale et le Vicar’s close, la rue habitée la plus ancienne d’Europe. C’est magnifique ! Nous finissons par le palais du bishop’s palace (en train de fermer à notre arrivée) déjà superbe de l’extérieur. C’était un super plongeon dans l’Angleterre du XIII siècle avant de prendre la direction de Bath, à Victoria Park, pour passer la nuit

Après une courte nuit de sommeil à Bath, nous stationnons César dans un park & ride pour rejoindre le centre-ville en bus. C’est un changement radical de décor. Entre le Royal Crescent, l’assembly Room, l’abbaye et les thermes, nous sommes plongés dans l’Empire romain du 1er siècle. Malgré une légère pluie, nous promenons dans les rues piétonnes de Bath, en passant par le marché couvert et le Pultney Bridge. Nous avons pu nous arrêter dans un excellent pub, The Salamanders. Nous avons dégusté une pie of the Day, chicken and ham, accompagnée d’un verre de cidre pour Aimie et un fish and Chips à la bière avec une pint de stout local pour moi. Miam-miam ça nous a redonnées des forces. Pour le plus grand plaisir de notre Mimie, nous roulons en direction du village de Lacock et de son Abbaye où des scènes d’Harry Potter ont été tournées. C’est avec des étoiles plein les yeux, que nous déambulons dans les couloirs et pièces à rejouer les scènes du film. Nous faisons un petit tour dans les deux rues du village de Lacock pour continuer notre reconstitution de certaines scènes. Nous repartons ensuite pour trouver un endroit pour la nuit. En périphérie de Bristol, nous trouvons un immense champ, tenu par la gentille Pam, avec tous les services disponibles pour remettre notre César en ordre et passer une bonne nuit au calme. C’est ici qu’Aimie s’est lancée dans la coiffure pour se couper les cheveux elle-même. J’avoue, j’étais sceptique, mais le résultat est plus que correct ! Elle est belle ma Mimie !

Après une bonne nuit de sommeil, nous nous levons sous un beau soleil et 25°c. Nous prenons la direction de Bristol et d’un parking pour garer notre César. Ce qui a été très compliqué pour nous, c’est que tous les parkings, même les park & ride sont limités à 2 mètres de hauteur et les autres beaucoup trop loin du centre. Après plusieurs essais, nous avons pris la décision de quitter la ville sans la visiter. Dommage ! Par conséquent, à 11 h 30 (GMT+0), nous nous dirigeons vers le Pays de Galles. Après seulement 35 min de route, nous arrivons sur notre première visite galloise, l’abbaye de Tintern. Toujours avec le soleil, nous promenons autour des ruines de l’abbaye et promenons dans le petit village. Première halte réussie chez nos amis gallois ! Nous prenons ensuite des petites routes escarpées le long de la rivière Wye pour nous rendre au château de Chepstow. Sur la trace des chevaliers, nous nous promenons autour de ses ruines du XIe siècle. Il commence à se faire tard, nous prenons la route pour le Brecon Beacons National Park. Nous passons par le château d’Usk (oui oui Usk) pour encore voyager à travers des ruines d’époque. Un moment, unique, car nous étions seuls dans le château et ses jardins. Seules quelques poules et le petit chat Inky, nous accompagnent dans ces murs hors du temps. Le cadre est romantique à souhait et nous savourons ce moment pleinement. Nous repartons pour sillonner forêts, montagnes et rivières. Nous installons César au bord d’un lac avec des moutons qui se promène librement. Malgré le vent et la fraîcheur qui s’installe, nous prenons le temps de nous imprégner de la vue et de vous écrire ces quelques lignes.

T

3 commentaires

  1. Bravo à vous deux,je voyage avec vous,la conductrice et le reporter sont au top,vous nous montrerez tout cela à votre retour bonne continuation gros bisous à tous deux.Josiane

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s