1 – Le Grand Départ

Du 18 au 22 août 2019 : 0 => 1428 Km

Nous sommes le dimanche 18 août 2019, il est 7h30 du matin (GMT+1) quand le réveil nous sort d’une courte nuit. La veille, nous avons passé une super soirée d’au revoir avec ma mère et mon frère que j’aurais aimés interminable… Malgré tout, il est grand temps de rassembler nos dernières affaires, de prendre notre dernier café et d’un dernier moment de tendresse avec notre chat Joy. C’est ainsi que nous prenons la route sous le magnifique soleil de Saint-Raphaël et laissons derrière nous toute notre vie…

Après un plein de gasoil et un dernier bisou à mon papa à Taradeau, nous voilà partsi sur les routes escarpées du haut Var. C’est dans ces magnifiques paysages que nous arrivons à Gréoux-les-Bains pour notre première étape. Nous rejoignons maman Catherine, papy Serge et Colette pour un bon resto en famille plein de joie et d’amour avant un dernier bisou chargé d’émotions. Ces moments sont si courts qu’on aimerait qu’il soit interminable… 210 Km et 3 h 30 plus tard, nous voilà arrivé dans la petite ville de Saint-Jean-de-Bournay où Aimie a bien failli nous perdre à ne plus se souvenir de la route. Après une marche arrière laborieuse et un embrayage qui a souffert, voilà César garé pour la nuit à côté de son grand frère chez les Brunet. Nous voilà tous rassemblés autour de la table, Stéphane, Roro, Vava, Dimitry et son amoureuse. Seule Angele manque à l’appel pour compléter ce bon moment

Lundi 19 août, 8h30 (GMT+1) après une nuit sous la pluie et un bon petit dej’ englouti, nous avons installé grâce à la précieuse aide de tonton Stéphane, notre détecteur de gaz qui évitera à César d’exploser ou de prendre feu. Nous sommes prêts, un gros bisou à la famille Brunet et on se lance dans notre plus long trajet. Il nous aura fallu 9h30 pour parcourir les 630 Km qui séparent Saint-Jean-de-Bournay de Compiègne uniquement par les routes nationales et départementales. Et tout cela avec seulement une pause pour donner à boire à César. Une fabuleuse journée qui nous aura amené dans la ville natale d’Aimie. Enfin, pas si fabuleuse car le seul pont de Crépy-en-Valois est limité à 2m60 alors que notre très cher petit César culmine à 2m86. Mais ce n’est qu’un petit détour qui se finira par une belle traversée de la luxuriante forêt de Compiègne et une arrivée chez mamie Janine et tata Christine à 20 h 30. Après une visite guidée de César, c’est une bonne soirée en famille qui nous attend. Une bonne nuit de sommeil et nous voilà partis dans les rues de Compiègne en compagnie de tata Christine et mamie Janine. Un passage par la boutique de tata Sylvie, un moment de recueillement sur la tombe de mamie Josiane, une bonne assiette traditionnelle de pâtes a l’Italienne concoctée par mamie Janine et nous revoilà sur la route direction la haute Normandie

Il nous faudra 2 h 30, le temps d’appeler la famille en visio et 158 Km pour rejoindre papy André et mamie Chantal à Criel-sur-Mer au bord de gigantesques falaises. On se retrouve installés dans leur grand jardin pour passer la nuit. À peine le temps de leur faire visiter César que c’est déjà l’heure de trinquer avec un délicieux crémant d’Alsace. Nous passons à table pour un délicieux colin d’Alaska au lard fumé et haricots beurre du jardin. Un régal ! Rien de tel pour passer une bonne dernière nuit de sommeil en France. Nous sommes le mercredi 21 août, il est 8 h 30 (GMT+1), nous prenons un bon petit déjeuner pour attaquer la dernière journée de préparation. Après un petit tour au Leclerc pour faire le plein de produits frais, comme un bon camembert normand, on commence les derniers préparatifs : on vide les cuves des eaux grises, on remplit l’eau propre, on lave le linge sale et on vérifie mille et une fois tous nos mois de préparations avant de partir. Un dernier bon repas, Ribs au barbecue et il est temps de nous dire au revoir et de prendre la route à 22 h (GMT+1) direction Calais. Pour ces derniers kilomètres en France (encore du bon côté de la route haha), c’est Aimie qui prend le volant

On refait un petit plein de gasoil à Mers-les-Bains, et on prend la direction de Calais de nuit. Nous arrivons à minuit sur le port de Calais, trépignants d’impatience de commencer cette aventure. Les passages des douanes françaises et anglaises se passent sans problème. Aimie parle espagnole à une hôtesse française qui lui pose une question en anglais, ça commence bien ! L’hôtesse contrôle nos billets et nous propose de prendre le bateau précédent pour Douvres à 00 h 30 (GMT+1) au lieu de 01 h 35 (GMT+1) qui était prévue. Nous acceptons et arrivons sur le quai d’embarquement avant de faire grimper César dans le bateau. À peine le temps de le garer et de prendre quelques affaires chaudes que le bateau quitte le port. Nous montons sur le pont principal pour un dernier coucou à la France et nous voilà partis pour 1 h 30 de traversée. Une petite promenade sur le bateau, une petite sieste pour moi dans un canapé et voilà qu’une voix dans le micro nous annonce que nous arrivons à Douvres. On observe les côtes anglaises s’approcher puis on redescend dans les ponts inférieurs récupérer notre gros César.

.

Jeudi 22 août, il est 01 h 00 (GMT+0) quand les portes du bateau s’ouvrent devant nous. Moi, Thomas, 28 ans, qui angoissait terriblement de conduire à gauche sur les routes anglaises, décide de prendre le volant pour ces premiers pas en Angleterre. Nous voilà lancés dans un slalom sur le port de Douvres avant de prendre la route à gauche. Les premiers kilomètres se passent sans problème jusqu’au premier rond-point que nous prenons dans le « bon sens ». Je me trompe de sortie de rond-point, faut dire que je cherchais la sortie du côté droit… Mais après un petit détour dans les chemins de Douvres, nous retrouvons notre route et arrivons sur notre premier spot pour la nuit, sur la plage. Il est 1 h 30 (GMT+0) nous nous endormons sous les étoiles anglaises.

T

3 commentaires

  1. Formidable….vous êtes sur la route.!!
    Belles photos….et ont en veut encore plus 😉
    Ont vous attends ici en Suede pour novembre/decembre
    Bisous a vous

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s